1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Une étude sur le psoriasis ouvre la voie à une nouvelle approche thérapeutique

Publié le 9 janvier 2020 Mis à jour le 21 janvier 2020

Le psoriasis est une maladie de la peau touchant 3% de la population. Des chercheurs viennent d’éclaircir le rôle de la voie de signalisation "VEGFA" dans le développement de la maladie. Une découverte qui permet d’envisager une nouvelle approche thérapeutique.

Le psoriasis est une maladie inflammatoire fréquente de la peau touchant 3% de la population. Les mécanismes à l’origine de la maladie impliquent les cellules immunitaires, les vaisseaux sanguins et les cellules de l’épiderme, la couche supérieure de la peau.

Emmenés par Cédric Blanpain (Laboratoire des cellules souches et Cancer, Faculté de Médecine), des chercheurs de l’ULB et de l’Hôpital Erasme ont étudié le rôle du facteur de croissance VEGFA (vascular endothelial growth factor), déjà démontré dans le développement de la maladie. Leur question portait particulièrement sur la population cellulaire touchée par le VEGFA et entrainant les lésions typiques au psoriasis.

Leurs résultats sont publiés dans le journal scientifique Science Advances : en étudiant le processus sur un modèle murin de psoriasis, les chercheurs ont pu mettre en évidence que le blocage de la voie de signalisation médiée par le VEGFA au sein de l’épiderme prévenait l’apparition des lésions.

« L’inhibition de cette signalisation dans les cellules épidermiques est suffisante pour prévenir le recrutement des cellules immunitaires et la formation de vaisseaux sanguins dans ce modèle de psoriasis », commente Farida Benhadou, premier auteure de l’article.

Cette découverte ouvre la voie à de nouvelles approches thérapeutiques : l’administration d’anticorps ciblant la signalisation médiée par VEGFA induit une régression rapide des lésions de psoriasis. « Ceci pourrait représenter une option thérapeutique plus sûre que les modalités thérapeutiques actuelles, parfois associées à des effets secondaires importants », commente le Pr Blanpain, meneur de l’étude.

Contact
Service Communication Recherche : 02 650 92 03 // com.recherche@ulb.ac.be