Publié le 18 novembre 2019 Mis à jour le 18 novembre 2019

Les propos de la chroniqueuse de la chaîne LCI, Julie Graziani, ont choqué l’opinion publique. Pour Guillaume Grignard (Cevipol), cette construction du discours polémique en télévision est le résultat d’une mise en scène implicite et répétitive reposant sur quatre étapes.

Lundi 4 novembre, Julie Graziani, chroniqueuse du magazine L’incorrect, a tenu des propos qui ont fait scandale sur le plateau de LCI, et a été licenciée par son employeur.

Dans un article publié sur The Conversation Guillaume Grignard - Centre d’étude de la vie politique (Cevipol), Faculté de Philosophie et Sciences sociales - passe outre la réflexion ad personam et se concentre sur les étapes de la construction du discours polémique en télévision et aux réactions que ces propos ont engendrées.

Ma lecture suggère que "l’épisode Graziani" n’est rien d’autre qu’une répétition d’événements invariables, comme ceux qu’on retrouve dans un mauvais feuilleton sentimental où toute l’intrigue de la romance est jouée d’avance. La surprise est attendue, l’indignation est feinte. 


Une analyse à lire en intégralité sur The Conversation.

Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be