1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Une vaste base de données pour mieux comprendre le diabète

Publié le 15 octobre 2021 Mis à jour le 19 octobre 2021

Des scientifiques du monde entier s'associent pour créer TIGER, une vaste base de données rassemblant des informations génomiques sur les îlots pancréatiques qui jouent un rôle essentiel dans le diabète. Miriam Cnop, directrice de l'ULB Center for Diabetes Research est la coordinatrice de ce projet qui met en lumière les mécanismes moléculaires à l’origine du diabète.

Le diabète touche plus de 463 millions de personnes dans le monde. Il s’agit d’un trouble métabolique complexe qui est fortement lié à l'obésité, à l'âge et à la sédentarité. En outre, le fait d'avoir des antécédents familiaux de diabète augmente considérablement le risque, ce qui met en évidence le rôle essentiel des facteurs génétiques.

De gros efforts ont été réalisés ces dernières décennies pour découvrir les causes génétiques de cette maladie. Le défi consiste à identifier les régions génomiques associées au diabète. En analysant jusqu'à un million de cas de diabète de type 2 et de témoins, plusieurs centaines de variantes génomiques ont été identifiées, mais pour la grande majorité, on ne sait pas comment ces variantes d'ADN augmentent le risque de diabète.

Pour améliorer cela, des scientifiques se sont unis pour créer une énorme base de données appelée TIGER (pour Translational human pancreatic Islet Genotype tissue-Expression Resource). Celle-ci est le fruit du consortium Horizon 2020 T2DSystems, financé par la Commission européenne, et coordonnée par le Prof Miriam Cnop, chercheuse au ULB Center for Diabetes Research, Faculté de Médecine. Les scientifiques du consortium se sont associés pour rassembler les données génomiques des îlots pancréatiques. Ceux-ci sont en effet les cellules les plus pertinentes en ce qui concerne le diabète. 

Les scientifiques viennent de publier, ce 12 octobre, dans Cell Reports les résultats de leurs travaux. On y apprend que la ressource TIGER rassemble des données génomiques et d'expression génique de plus de 500 échantillons d'îlots humains. La ressource TIGER met ainsi en lumière les mécanismes moléculaires à l'origine du développement du diabète et catalysera la recherche de cibles thérapeutiques pour différents types de diabète.

Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.be