1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

"Unpayspourdemain.be" : Le Gouvernement fédéral invite les citoyens à partager leurs idées sur l’évolution de notre démocratie

Publié le 27 avril 2022 Mis à jour le 27 avril 2022

À quoi devraient ressembler les structures de notre futur État ? Qui devrait avoir quels pouvoirs ? Quel rôle les citoyens veulent-ils jouer ? Comment les élections devrait-elles être organisées ? Le Gouvernement fédéral souhaite recueillir les opinions et les idées des citoyens, de la société civile, des milieux académiques et des autorités locales sur une série de questions importantes pour préparer une future réforme de l'État. C'est pourquoi il a lancé la plateforme unpayspourdemain.be. Plusieurs chercheurs de l'ULB ont participer à l'élaboration de la plateforme.

A quoi devrait ressembler la prochaine réforme de l'état ? Pour alimenter ce large débat démocratique, le gouvernement a lancé la plateforme "Un pays pour demain” (unpayspourdemain.be) sur laquelle chaque belge et résident en Belgique de plus de 16 ans, la société civile, les milieux académiques et les autorités locales ont l’opportunité de partager leur avis, leurs idées et leurs suggestions sur l'évolution de notre démocratie et des structures de notre État.

Des expert·es, dont  Jean-Benoit Pilet (CEVIPOL), ont élaboré la contextualisation et rédigé les questions :

"Nous sommes partis de six thématiques  : "Quel est le rôle du citoyen ?", "Quels sont nos droits fondamentaux ?", "Comment organiser notre pays ?", "Qui fait quoi ?", "Comment doivent fonctionner le Parlement et le Gouvernement ?" et "Comment organiser les élections ?". Pour chaque thématique, nous présentons un certain nombre d’enjeux, en posant deux questions ouvertes : "Comment feriez-vous cela ?" et "Pourquoi choisissez-vous cela ?". Nous voulons ainsi obtenir des réponses et des recommandations aussi ouvertes que possible, avec lesquelles nous pourrons ensuite nous mettre au travail."

Sur le site de la plateforme “Un pays pour demain”, sont également disponibles des outils permettant aux organisations, aux autorités locales, aux universités et aux écoles d'organiser des moments de dialogue avec leurs membres, leurs étudiants ou leurs élèves. Dans le cadre de ces moments de dialogue, les participants peuvent échanger leurs points de vue, leurs perspectives et ensuite mener leur propre réflexion et la partager sur la plateforme.  Après tout, il n'y a pas de politique sans débat, ni dialogue. Par ailleurs, les idées et propositions reprises sous la rubrique "Mes idées" sur la plateforme seront aussi visibles par toutes et tous. Il ne s'agit donc pas d'une voie à sens unique