Publié le 4 mars 2020 Mis à jour le 6 mars 2020

[Réservé à la communauté universitaire ULB]

Savez-vous qu’il existe sur le campus du Solbosch un Musée de zoologie présentant plus de 1000 spécimens illustrant la diversité animale? Accessible à tous et en particuliers aux étudiants en biologie, ce musée, peut-être méconnu, mérite d’être (re)découvert! Riche d’une histoire de plus de 130 ans, il a été rénové en 2010 pour adopter une présentation retraçant l’évolution des espèces.

Nous vous proposons de le découvrir lors de la pause déjeuner le temps de visites-éclair mettant en lumière des thématiques variées.

 Au programme (de 12h30 à 13h)

  • Lundi 16/3: Après Jules Bordet et Fritz Schaudinn, la chasse au tréponème pâle (Pierre Devahif, asbl Mi)
  • Mercredi 22/4: Mais où sont passés les poissons? (Jean-Christophe de Biseau, directeur)
  • Lundi 11/5: À pas de loup, sur les traces du chien… (étudiants BA3 en biologie)
  • Mercredi 10/6: Pièce maîtresse du Musée de Zoologie: le cœlacanthe (Laurence Belalia, conservatrice)

On vous attend !
Réservation obligatoire: lbelalia@ulb.ac.be

Détails des visites

  • Mercredi 16/3: Après Jules Bordet et Fritz Schaudinn, la chasse au tréponème pâle (Pierre Devahif, asbl Mi)

Microscope En 1902, Jules Bordet remarque et décrit avec précision un "spirille" très ténu qu'il pense être le redoutable agent de la syphilis, mais il n'en trouve pas confirmation. Pourquoi? Il avait pourtant vu juste! C'est finalement Fritz Schaudinn qui est crédité de la découverte en 1905. Son "Spirochaete pallida", par la suite rebaptisé Treponema pallidum, s'avère, de fait, très difficile à colorer. Le dépistage de la maladie - désastreuse avant les antibiotiques - est en jeu.

En 1906, une technique microscopique connue depuis des siècles, connaît un brusque regain d'intérêt : l'éclairage en champ sombre. Jusqu'alors limité aux faibles grossissements, il bénéficie soudain de perfectionnements décisifs chez les grands fabricants d'optique...

Outre les microscopes et nombreux accessoires exposés en annexe du MuZoo, quelques instruments sortiront de la réserve pour illustrer ces importants progrès. La possibilité sera offerte d’observer au travers de microscopes d'époque et suivants.

  • Mercredi 22/4: Mais où sont passés les poissons? (Jean-Christophe de Biseau, directeur)

Arbre poissons Le terme "poisson" est largement utilisé dans le langage courant. Même si chez le poissonnier on ne trouve pas que du poisson, lorsqu’on vous conseille d’en manger régulièrement, vous savez qu’on ne parle pas de calmar, homard, crabe et autres crevettes ! Si on vous demande de définir un poisson, vous répondrez probablement quelque chose du genre: un animal qui vit dans l’eau, qui possède des nageoires, un corps couvert d’écailles et qui respire par des branchies. Les images qui vous viennent spontanément à l’esprit sont celles d’un saumon, d’une truite, d’un cabillaud, d’un bar, peut-être d’un poisson rouge… mais aussi d’une raie ou d’un requin. Bref, vous pensez être capable de reconnaitre assez facilement un poisson. Pourtant, dans la classification scientifique moderne, le mot « poisson » a été abandonné et remplacé par plusieurs autres termes aux sonorités nettement moins familières!

  • Lundi 11/5: À pas de loup, sur les traces du chien… (Léon Lisart, Malik Dika Nsangue Akwa, Andréa Lopez Vignote et Noé Foulon ; étudiants BA3 en Biologie)

Le chien descend-il du loup?
Quelle est son origine?
Quelles sont les relations de parentés entre les différentes races de chien?
Qu’est-ce qu’un arbre phylogénétique?

Entre sélection naturelle et sélection humaine, il sera question de classification et d’évolution via la domestication du chien.

  • Mercredi 10/6: Pièce maîtresse du Muséum: le cœlacanthe (Laurence Belalia, conservatrice)

Coelacanthe Parmi les acquisitions majeures du Muséum de Zoologie de l'ULB, un impressionnant spécimen de cœlacanthe (Latimeria chalumnae) capturé en 1981 et ramené par Georges Lenglet suite à une expédition des Jeunesses scientifiques.  Cet illustre vertébré aquatique vivant entre 100 et 400 mètres de profondeur, fit la une des journaux au moment de sa découverte (1938), car on pensait ce groupe éteint depuis 85 millions d’années! De plus, il est proche parent des vertébrés terrestres, même s'il fut un peu vite considéré comme leur ancêtre direct.

Entre considérations scientifiques et anecdotes, le cœlacanthe n’aura plus de secrets pour vous!

Date(s)
Le 22 avril 2020
Lieu(x)
Campus du Solbosch

Bâtiment U
Local UA1.319.
Accès soit par le square G porte A (descendre l'escalier derrière l'ascenseur), soit par le square Servais porte B (suivre le fléchage)

Date(s)
Le 16 mars 2020
Lieu(x)
Campus du Solbosch

Bâtiment U
Local UA1.319.
Accès soit par le square G porte A (descendre l'escalier derrière l'ascenseur), soit par le square Servais porte B (suivre le fléchage)

Date(s)
Le 10 juin 2020
Lieu(x)
Campus du Solbosch

Bâtiment U
Local UA1.319.
Accès soit par le square G porte A (descendre l'escalier derrière l'ascenseur), soit par le square Servais porte B (suivre le fléchage)

Date(s)
Le 11 mai 2020
Lieu(x)
Campus du Solbosch

Bâtiment U
Local UA1.319.
Accès soit par le square G porte A (descendre l'escalier derrière l'ascenseur), soit par le square Servais porte B (suivre le fléchage)