1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Agenda
  4. Agenda culturel

Concert de l'orchestre de chambre I Musici Bucellensis

Publié le 21 janvier 2021 Mis à jour le 21 janvier 2021

Captation ce dimanche 24 janvier 2021 à la salle Delvaux du concert prévu par Zofia Wislocka et l'orchestre de chambre I Musici Bucellensis, à l'occasion des 30 ans d'existence de l'ensemble, ainsi que du centenaire de la mort de Camille Saint Saëns et du centenaire de la naissance de Astor Piazzola.

Le concert sera retransmis en live sur la chaîne YouTube de I Musici Brucellensis.

Au programme:
  • Simple Symphony de Benjamin Britten
    Cette courte symphonie N°4 créée en 1933 reprend une composition pour piano inspirée par Audrey Alston qui fut le professeur d’alto de Benjamin Britten adolescent. C’est une ode joyeuse en quatre mouvements, dont un célèbre "Pizzicato". Cette symphonie a illustré plusieurs films, dont "Mauvais sang" de Leos Carax et "Mister Nobody" de Jaco Van Dormael.
  • Danzón n°2 de Arturo Márquez
    La "Danzon N°2" (parmi les neuf créées par le compositeur) est considérée par beaucoup comme le deuxième "hymne national" du Mexique. C’est une musique inspirée autant par les rythmes populaires que par l’héritage classique du pays. Brillant compositeur et musicien, Arturo Marquez est très tôt influencé par son père, musicien mariachi et son grand-père, musicien folklorique.
  • Prélude "Le Déluge" de Camille Saint Saëns
    Ce prélude composé pour cordes ouvre un oratorio composé en 1875 sur le thème biblique de Noé. Il évoque la colère de Dieu devant les péchés des hommes, la montée des eaux, puis la promesse de Dieu de ne pas maudire la terre, et l'envol d'une colombe. 
  • La muerte del ángel de Astor Piazzolla
    Bien sûr très influencée par le tango, cette "Muerte del angel" évoque un combat au couteau. C'est une composition datant de 1965 qui fait partie intégrante de la série musicale "Milonga del Angel". Composée à l'origine pour une pièce de théâtre, elle réunit toutes les caractéristiques de la musique de Piazzola, exaltations atoniques qui s'unissent aux accents les plus populaires du tango. Elle est reprise ici dans une version pour cordes
Date(s)
Le 24 janvier 2021