1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Agenda
  4. Conférences - Débats

Conférence d'Alison Young - Université de Cambridge: Brexit and the United Kingdom Constitution

Publié le 21 janvier 2020 Mis à jour le 23 janvier 2020

"Afin que le Royaume-Uni survive aux défis posés par le Brexit, il est nécessaire d'entamer une profonde réflexion autour des valeurs du constitutionnalisme britannique".

Le 13 février prochain, Alison Young - Sir David Williams Professor of Public Law à l'Université de Cambridge et titulaire de la Chaire Ganshof van der Meersch 2019-2020 - donnera sa leçon inaugurale, intitulée : "Brexit and the United Kingdom Constitution". Elle sera accueillie par les Professeurs Julien Pieret et Emmanuel Slautsky, du  Centre de Droit public de l'ULB.

La Pr. Alison Young abordera un aspect essentiel mais peu analysé du brûlant dossier Brexit: les risques auxquels la nature du constitutionnalisme britannique, "de par sa préférence pour les solutions pragmatiques", expose le pays, et comment ces risques pourraient être limités.

La leçon inaugurale (en anglais) d'Alison Young aura lieu le jeudi 13 février à 18h dans l'auditoire Pierre Drion (R42.5.503) et sera suivie d'une réception. L'évènement est gratuit, mais il est nécessaire de s'inscrire en ligne au plus tard le 5 février.

Abstract de la conférence
Brexit has had a profound impact on the UK constitution. It questions a series of assumptions on which the UK constitution is based. The use of referendums challenges both representative democracy and parliamentary sovereignty. The tension between Parliament and the Government illustrates a tension between different conceptions of representative democracy. The measures adopted to implement the UK’s exit from the European Union have provoked further tension between the component nations of the United Kingdom, potentially placing the stability of the Union in doubt. Brexit has also seen a growth in the use of courts to resolve constitutional issues, suggesting that the move away from the constitutionalisation of the UK which arose due to its membership of the European Union may be replaced by a growing constitutionalisation of the UK from the development of the common law. In addition to tracking these changes, the lecture will argue that Brexit has made evident a deeper flaw in the UK’s constitutional arrangements. Whilst the evolutionary nature of the UK constitution can enable it to weather such storms, I will argue that its preference for pragmatic solutions can leave it vulnerable to populism. If the UK is to survive the challenges posed by Brexit, there is a need for a deeper engagement with and discussion of the values of constitutionalism in the UK. This may only be achieved through a process of constitutional renewal, if not codification of aspects of the UK constitution.

Créée en 1995 par la Fondation Wiener-Anspach, qui promeut les échanges entre l'ULB et les Universités de Cambridge et d'Oxford, la Chaire rend hommage à Walter Jean Ganshof van der Meersch, fondateur et président de l'Institut d'Études européennes, titulaire de la chaire de droit public à l'ULB, procureur général près de la Cour de cassation de Belgique et vice-président de la Cour européenne des droits de l'homme. La chaire consiste en un cours attribué à un professeur invité de Cambridge ou d'Oxford dont le sujet est l'intégration européenne - dans ses aspects économiques, politiques, historiques et juridiques - ainsi que le droit, en particulier le droit public.
 
Date(s)
Le 13 février 2020

À  partir de 18h

Lieu(x)

Auditoire Pierre Drion (R42.5.503)
Solvay Brussels School of Economics and Management
Avenue F. D. Roosevelt 42 – 1050 Bruxelles