1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Agenda

Knowledge for the City | Publish locally (and don’t perish!)

Publié le 25 février 2022 Mis à jour le 1 mars 2022

Dans le cadre du festival "Knowledge for The City" co-organisé par le Brussels Studies Institute, la Brussels Academy et le Brussels Studies, une après-midi d'études intitulée "Publish locally (and don't perish!)" est organisé. L'événement aura lieu dans les locaux de l'Université Saint Louis, en français et néerlandais par le Brussels Studies.

Organisé à l’occasion des 15 ans de la revue Brussels Studies, cet après-midi d’études se focalisera sur un paradoxe apparent : bien que la production de savoirs locaux est indispensable pour l’action publique et les différents acteurs de la société et de la ville en particulier, la diffusion de ces connaissances au niveau local est relativement peu valorisée au sein de la sphère académique.

En effet, on observe dans le monde académique une tendance lourde, souvent encouragée par les processus de gestion des financements et des carrières, à favoriser les revues scientifiques « internationales » largement reconnues et citées (à haut facteur d’impact). La recherche ne connaît plus de frontière et la diffusion d’articles dans de telles revues permet en théorie de confronter les résultats de travaux menés par des collègues du monde entier. Mais cette logique ne permet pas forcément l’approfondissement de questions d’importance locale ou régionale. En outre, les revues scientifiques dites « internationales » sont généralement peu accessibles à un plus large public : elles sont majoritairement payantes (et parfois très chères), reproduisent souvent les cloisonnements disciplinaires, sont généralement écrites exclusivement en anglais et la technicité de leurs propos rend les résultats qui y sont diffusés difficilement compréhensibles par celles et ceux qui en sont les utilisateurs et utilisatrices potentiels.

La recherche sur des objets situés localement est pourtant très active dans un grand nombre de disciplines (sociologie, histoire, linguistique, sciences politiques, géographie, droit, biologie, etc.). Son intérêt pour la science, comme pour la société, n’est plus à démontrer. Les pouvoirs publics financent d’ailleurs de nombreux projets de recherche de ce type. Outre leur production, la diffusion de ces savoirs locaux est donc un enjeu majeur, tant pour les territoires et milieux dont ils sont issus qu’au sein de la communauté scientifique. C’est la raison pour laquelle la diffusion des résultats de ces recherches dans des revues dédiées et dans un format largement accessible (Open Access) est de plus en plus souhaitable.

Programme (13:00 – 17:00)

Les revues scientifiques locales


Clément Dessy (comité de rédaction de la revue Textyles)
Anne Peretz (rédactrice en chef adjointe de la Revue médicale de Bruxelles)
Christian Vandermotten (éditeur de la revue Belgeo)
Et d’autres revues à confirmer…

Les institutions d’évaluation et de financement de la recherche


Véronique Halloin (Secrétaire générale du FNRS)
Jan Mertens (beleidsmedewerker van het FWO)
Jean-François Dechamp (DG Recherche et Innovation de la Commission européenne)
Marc Vanholsbeek (Directeur général adjoint de la Direction de la recherche scientifique de la FWB)

Des projets alternatifs


Nele Bracke (Adviseur Onderzoeksbeleid UGent)
Slow Science (nom à confirmer)

Information pratiques

Inscription

Date(s)
Le 17 mars 2022

13h à 17h

Lieu(x)
Bruxelles

Université Saint-Louis – Bruxelles (entrée par le 119 de la rue du Marais, 1000 Bruxelles), local P02 (suivre fléchage)