1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Agenda

Se repenser dans un contexte socio-environnemental: le rôle des émotions

Publié le 8 février 2021 Mis à jour le 9 février 2021

Vidéo conférence sur Zoom le 24 février de 18h30 à 21h


Inscription: www.cedd-pes.com

La grave crise environnementale dans laquelle nous nous trouvons nous pousse à questionner nos modes de vie et notre paradigme de pensée. Au sein de ce paradigme figurent de nombreux dualismes, comme par exemple les couples sujet/objet, nature/culture, environnement/société, raison/émotion, etc. Certain.es philosophes et chercheurs/ses actifs dans les sciences de la soutenabilité défendent la nécessité de dépasser ces dualismes pour mieux comprendre les dynamiques socio-environnementales au sein des crises auxquelles nous sommes confronté.es.

Peut-on penser un monde au-delà de ces dualismes ? En quoi cela pourrait-il nous aider à faire face à l’aggravement des crises socio-environnementales ? En quoi le fait de penser notre rapport à une nature qui nous resterait extérieure ne suffirait-il pas pour avancer dans la résolution de ces crises ? Comment pourrait-on se repenser soi-même en termes socio-écologiques ?

Dans ce contexte ceux et celles qui nous invitent à découvrir des visions du monde qui ignorent ou combattent ces dichotomies, jouent un rôle particulier. Ces visions ouvrent des espaces où il est possible de com-prendre (c’est-à-dire prendre avec nous) par les émotions. En effet, celles-ci permettent de créer de nouvelles connexions, de faciliter le dialogue et de mettre en relief les difficultés liées à la mise en place des changements nécessaires pour expérimenter d’autres façons de vivre. Dans cette conférence nous nous intéresserons à ces questions et proposons d’en débattre.

PROGRAMME

  • Charline Urbain,  Vice-rectrice au développement durable de l’ULB

Introduction

Présidence de séance « Rappel sur l’histoire de ces dualismes et en particulier sur la séparation nature/société et rationalité/émotion »

« Émotion, concept, et la gouvernance socio-environnementale »

  • Myriam Bahaffou, doctorante en philosophie, Institut d'Études Féministes, Ottawa / CURAPP, Amiens

« Les hystériques sont de retour" : la rage écoféministe comme nouveau geste spéculatif de la pensée »

« Le spectacle vivant pour déplier les émotions dans le contexte de la crise climatique»

Table-ronde entre les intervenant.es animée par María Mancilla Garcia

Débat avec le public 

Conférence présidée par María Mancilla Garcia, organisée dans le cadre du cours ENVI-F403 : Socio-environmental Dynamics, cours de Master en gestion de l’environnement, ULB IGEAT.

Cette conférence bénéficie du soutien de la Fondation Bernheim.

ACCÈS 

Conférence gratuite et librement accessible sur inscription préalable

Date(s)
Le 24 février 2021