Publié le 29 octobre 2019 Mis à jour le 29 octobre 2019

Améliorer les compétences langagières des étudiants est une des priorités au sein du Pôle académique de Bruxelles. C’est pourquoi la journée scientifique 2019 sera consacrée à cette question. Intitulé « Former à l’écrit, former par l’écrit », l’événement aura lieu le jeudi 5 décembre 2019 à l’Institut supérieur de Promotion sociale libre Ilya Prigogine, Campus Erasme.

L'inscription à l'événement est obligatoire mais gratuite. 
 

Les compétences langagières dans le supérieur : une problématique cruciale pour les étudiants

Un des points névralgiques d’une acculturation difficile au supérieur semble souvent lié à des difficultés dans le domaine de l’écrit, en mode de réception ou de production. Si ces difficultés peuvent entraver le cursus académique des étudiants, elles peuvent également nuire à leur professionnalisation. Le problème est d’autant plus aigu et préoccupant qu’il concerne tous les types d’enseignement supérieur et tous les cursus. L’écrit est généralement le mode privilégié de construction et de diffusion des savoirs dans l’enseignement supérieur. Face à ce constat, de nombreuses questions s’inscriront au cœur des interventions lors des conférences plénières et des ateliers pratiques de la journée :
  • Quelle est l’incidence réelle des difficultés ciblées sur l’écrit dans la réussite des étudiants ? Lesquels d’entre eux sont les plus concernés ?
  • Qu’en est-il des étudiants non francophones ?
  • Comment se décline l’écrit au supérieur, dans les différents cursus ?
  • Quelles sont les pratiques langagières effectives et souhaitées des étudiants ?
  • Quelles sont les pratiques langagières des experts et, partant, comment aider les novices à se les approprier ?
  • Quels outils créer collectivement ?
  • Etc.

Comment former à l’écrit, comment former par l’écrit ?

La matinée sera consacrée à des conférences plénières suivies d’un temps de questions-réponses.
Des ateliers pratiques et des sessions de communications en lien avec les questions évoquées ci-avant seront proposés dans l’après-midi par des enseignants-chercheurs du Pôle académique de Bruxelles, mais aussi par des enseignants-chercheurs français, marocains ou brésiliens (découvrir les ateliers ici).
 

Programme

8h30       Accueil
8h45       Mot de bienvenue – M. le Recteur Pierre Jadoul (Université Saint-Louis Bruxelles)
9h           Transmission de la culture écrite au secondaire – Anne-Sophie Romainville (HE Galilée – UCL)
9h30       Une caractéristique de la littéracie universitaire : analyser, raisonner et écrire avec les savoirs disciplinaires – Élisabeth Bautier (Paris 8)
10h         Les recherches consacrées à l’écrit dans le supérieur : évolutions et enjeux actuels Marie-Christine Pollet (ULB)
10h30     Pause
11h         Comment se décline l’écrit dans les différentes disciplines ? – Isabelle Delcambre (Université de Lille)
11h30     Les défis de l’écriture académique en français pour des étudiants allophones et plurilingues – Deborah Meunier (ULiège)
12h         Former à l’écrit dans le Pôle académique de Bruxelles : pratiques, représentations et perspectives – Caroline Scheepers (PAB)
12h30     Pause déjeuner
13h30     Sept ateliers et deux sessions de communications (découvrez-les ici)
15h30     Mot de clôture et perspectives
16h         Verre de clôture
 

Contact

Caroline Scheepers
Caroline.Scheepers@poleacabruxelles.be