1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Magazine
  4. Derniers numéros

L'ULB s'engage pour l'enseignement obligatoire

Publié le 8 juillet 2019 Mis à jour le 12 novembre 2019

Après une dizaine d’années de réflexions, le décret réformant la formation initiale des enseignants a été voté au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il entrera en vigueur à la rentrée 2020… Dès 2020 à l’ULB, une Faculté d’Éducation assurera la coordination des programmes et le développement de la recherche en enseignement et didactique.

La réforme vise à proposer une formation à la hauteur de l’exigence de la mission des professeurs d’aujourd’hui et à revaloriser la profession. Elle renforcera les compétences, notamment la maîtrise de la langue et des contenus à enseigner, le développement de l’esprit critique, la détection des difficultés d’apprentissage ou la prévention du harcèlement. Elle engage les différents opérateurs (Universités, Hautes Écoles, Écoles supérieures des Arts) à collaborer pour offrir des formations enrichies des expertises respectives.

Codiplômation & nouvelle Faculté à l’ULB

Les nouveaux programmes s’organisent donc en codiplômation et réunissent au moins deux types d’établissements d’enseignement supérieur. Dans ce cadre, l’ULB et ses partenaires travaillent de concert depuis plus d’un an déjà et partagent des valeurs et des préoccupations communes. Nous avons la volonté de (re)placer l’envie d’enseigner au coeur des formations, de développer et valoriser des méthodes pédagogiques innovantes, et d’intégrer dans les programmes les grandes thématiques d’actualité. L’ULB se dote, dès la rentrée 2020, d’une Faculté d’Éducation, qui assurera la coordination des programmes et le développement de la recherche en enseignement et didactique. Concrètement, les études ? Les études s’organiseront en quatre sections décloisonnées, afin de contribuer à la construction d’une identité commune du métier d’enseignant. Voici les classes dans lesquelles pourront à l’avenir enseigner les diplômés:

  • Section 1: de la 1ère maternelle à la 2ème primaire
  • Section 2: de la 3ème maternelle à la 6ème primaire
  • Section 3: de la 5ème primaire à la 3ème secondaire
  • Section 4: de la 3ème à la 6ème secondaire (de la 4ème à la 6ème avec l'Agrégation)

Un allongement des études en Haute Ecole, avec un apport universitaire

Masters en enseignement Section 1, 2 et 3
Dès 2020, les études en enseignement section 1, 2 et 3 passent à quatre ans (un Bachelier et un Master en un an de 60 ECTS). Elles sont organisées par les Hautes écoles mais intègrent des enseignements universitaires dès le BA. Une cinquième année optionnelle permettra un approfondissement ou une spécialisation pédagogique ou disciplinaire. Ce Master de spécialisation en enseignement sera organisé par les universités, toujours en codiplômation.

Une formation universitaire à l’enseignement, ouverte dès le Bachelier

Masters en enseignement Section 4
Les étudiants aspirant à enseigner dans le secondaire supérieur pourront dès la rentrée 2020 s’inscrire à l’Université à un Bachelier en enseignement, dans les disciplines suivantes: grec ancien et latin, langues modernes, français, histoire, géographie, philosophie et citoyenneté, morale, sciences sociales, sciences économiques, biologie, chimie, physique, mathématiques, et éducation physique. Ils pourront poursuivre leurs études par un Master en enseignement, dès 2023, alors que s’éteindront les actuels Masters à finalité didactique. Des passerelles entre les cursus disciplinaires et les cursus d’enseignement seront évidemment toujours possibles. Les Hautes écoles sont partenaires en codiplômation et contribuent aux enseignements des programmes de Bachelier et de Master.

L’AESS revisitée

Master agrégé de l’enseignement section 4
Les étudiants ayant suivi un cursus disciplinaire à l’Université (ou en ESA pour les disciplines artistiques), pourront toujours se tourner vers l’enseignement grâce à une formation différée correspondant à l’ancienne Agrégation de l’enseignement secondaire supérieur. Notons toutefois que l’Agrégation passera de 30 à 60 ECTS en 2023, avec une implication des Hautes écoles partenaires.

La formation de formateurs

Master de spécialisation en formation d’enseignants
Le CAPAES continuera d’exister pour certaines charges d’enseignement en Haute école et en promotion sociale, mais un nouveau Master de spécialisation est créé pour enseigner en catégorie pédagogique et former les futurs enseignants. Celui-ci sera proposé dès 2020 à l’ULB.

Les partenaires de l’ULB en codiplômation pour la FIE: Haute école Bruxelles-Brabant, Haute école Francisco Ferrer, Haute école Lucia de Brouckère, La Cambre, St Luc Bruxlles, erg, Arba-Esa, Conservatoire royal de Bruxelles, Haute école Condorcet, Haute école en Hainaut, Haute école Albert Jacquard, UMons.

Le saviez-vous?

L'ULB a lancé en septembre 2018 le projet E.COL.E.
E.COL.E (Expérience collective pour l’enseignement) assure la coordination et la visibilité des services de l’ULB en lien avec l’enseignement obligatoire. Mais surtout et avant tout, c’est une plateforme de services dédiés à l’enseignement obligatoire.

Vous êtes acteur de l’enseignement obligatoire et vous désirez savoir ce que l’ULB peut vous proposer, à vous ou à vos élèves ? Activités, rencontres, outils, supports pédagogiques et didactiques, visite de conseillers dans vos écoles, mise en contact avec des personnes ressource… la plateforme ULB E.COL.E vous offrira une réponse sur mesure

En savoir plus