1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Magazine
  4. Derniers numéros

L'ULB, université hospitalière - RétroActes

Publié le 21 février 2019 Mis à jour le 14 mai 2019

Si la tradition d’accueil de l’ULB n’est pas récente, c’est néanmoins depuis 2015 que l’Université est passée à une vitesse supérieure en menant une politique active au service des réfugiés, illustrant la défense de ses valeurs fondatrices d’égalité, de respect, de liberté de pensée et de lutte contre les extrémismes.Dès octobre 2015, de nombreuses initiatives voient le jour au sein de la communauté universitaire accompagnées d’une forte mobilisation étudiante.

ULB Students with refugees

Alors que de nombreux demandeurs d’asile attendent de pouvoir intégrer un centre d’accueil, des étudiants rejoignent la plateforme d’aide aux réfugiés, créant l’association « ULB Students with refugees ». Ils organisent un accueil au domicile de particuliers bénévoles et aident à l’hébergement de 300 réfugiés au Centre d’Action Laïque. Soutenu par des associations, des avocats et des académiques, un groupe d’étudiants en Droit assure des permanences juridiques, notamment devant l’Office des étrangers. Cette initiative débouche sur la création d’une clinique légale, Refugee Law Clinic, intégrée dans le programme de cours de la Faculté de droit, dans laquelle des étudiants entourés de professeurs prodiguent des conseils juridiques aux réfugiés et demandeurs d’asile. (voir encadré).

Bourses et fond de solidarité

En décembre 2015, sous l’impulsion du recteur Didier Viviers, un appel est lancé pour créer des bourses de solidarité pour chercheurs réfugiés.Dès la rentrée 2016, les premières bourses sont octroyées et, à ce jour, grâce à la création par le recteur Englert d’un Fonds de solidarité, dix-neuf bourses postdoctorales de recherche ont été octroyées par l’ULB à des chercheurs syriens, turcs, iranien et irakien. (voir article en page 6)

Desk refugees

En 2016, l’ULB met en place un Desk Refugees qui accueille et accompagne individuellement tous les étudiants réfugiés dans l’ensemble de leurs démarches, avant, pendant et après l’inscription à l’ULB. Au cours de l’année académique 2017-18, l’ULB compte 78 demandes d’inscription de réfugiés primo-arrivants : 46 aboutissent à une inscription en tant qu’étudiant régulier, 16 à des cours isolés et 16 autres sont auditeurs libres. Le Desk offre un soutien administratif (pour l’inscription, la demande d’équivalence et l’accès aux tests d’admission) ainsi qu’une aide à la recherche de logement et aux frais d’inscription. Un appui précieux est apporté également par le Département de Traduction et Interprétation qui organise, avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie, des cours de français langue étrangère et d’intégration culturelle. Dix-neuf étudiants ont suivi ces cours en 2017-2018.

De très nombreuses initiatives

Grâce au soutien de la Fondation roi Baudouin et à une campagne de financement participatif, le réseau académique Odysseus piloté par Philippe De Bruycker, offre des bourses à 10 étudiantes et étudiants réfugiés afin de leur permettre de suivre le cours d’été organisé à l’ULB sur “Droit et politique de l’immigration et de l’asile de l’Union européenne”. Impossible de citer toutes les initiatives, mais mentionnons encore les tonnes de vêtements récoltés, la quête sociale organisée par les étudiants aux bénéfice de Refugees Welcome ou encore l’association Singa, portée par une ancienne étudiante et des membres du personnel, qui a mis en place des espaces de rencontre pour primo-arrivants... Autant d’actions qui rendent fiers d’appartenir à la communauté ULB.

A refugee law clinic récompensée !

En 2016, l’ULB a lancé un projet de clinique juridique en droit des réfugiés, la Refugee Law Clinic, intégrée à l’Equality Law Clinic. Concrètement, la clinique a permis en 2017, à 3 demandeurs d’asile d’obtenir le statut de réfugié en Belgique, dont une dame qui en était à sa 7e demande d’asile. En 2018, 15 dossiers ont été sélectionnés et traités par 30 étudiants travaillant en binôme. A ce jour, deux personnes ont déjà reçu le statut de réfugié. Cette Refugee Law Clinic, ainsi que l’Equality Law Clinic à laquelle elle est intégrée, ont été récompensées en décembre dernier à l’occasion du concours organisé dans le cadre des 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.