Publié le 14 mars 2019 Mis à jour le 9 juillet 2019

En mai dernier, des chercheurs de l'ULB avaient "scanné" la Grand-Place de Bruxelles et ses alentours. Ils dévoilent aujourd'hui leurs premiers résultats.

Quelle est l'histoire de la Grand-Place de Bruxelles et ses alentours ? C'est la question au cœur des recherches de l'équipe de François Blary au CReA-Patrimoine (Faculté de Philosophie et Sciences sociales).

En mai 2018, les chercheurs avaient arpenté la Grand-Place et les rues voisines pour scanner le sous-sol archéologique au moyen de deux techniques non-invasives : le radar-sol et la prospection électrostatique. Une première dans une capitale européenne ! Ces nouvelles techniques fournissent des images d'une grande netteté et permettent désormais la réalisation d'une cartographie tridimensionnelle des structures et des objets enterrés sous le cœur historique de Bruxelles.

Aujourd'hui, après plusieurs mois d'analyses, les chercheurs dévoilent leurs premiers résultats : les images récoltées permettent de distinguer un très grand nombre de structures souterraines, correspondant à différents stade du développement de ce secteur de la ville de Bruxelles. Ces structures permettent d'éclairer la genèse de la formation de la place du Moyen ge, et son évolution jusqu'aux époques moderne et contemporaine.

Les chercheurs ont identifié et caractérisé les différents réseaux (adductions d'eau et assainissements,...) enfouis et identifié les emplacements des différentes fontaines qui ont orné la place entre le XIVe s. et le XVIIe s. Ils ont également retrouvé, avec une certaine précision, des structures d'habitat médiéval antérieur à la constitution de ladite place.

François Blary présentera ces premiers éléments lors d'une conférence à l'hôtel-de-ville de Bruxelles le mardi 19 mars prochain à 18h45.

Contact
Service Communication Recherche :