1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. @Presse
  4. Communiqués de presse
  5. Institution

L’ «Hôpital Universitaire de Bruxelles» (H.U.B) est la nouvelle référence en matière de soins hospitaliers publics

Publié le 5 octobre 2021 Mis à jour le 5 octobre 2021

Ces derniers mois, l’Université libre de Bruxelles et la Ville de Bruxelles ont œuvré au regroupement hospitalier universitaire qui rassemble les forces de l’Hôpital Érasme, de l’Institut Jules Bordet et de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola.

L’objectif de ce regroupement est de contribuer au développement d’une nouvelle référence de soins hospitaliers publics à l’échelle internationale, à même de rencontrer des objectifs de santé publique ambitieux tant sur le plan de la garantie de soins de haute qualité pour tous, que sur celui de l’enseignement et de la recherche.

Ce mardi 28 septembre, l’Hôpital Universitaire de Bruxelles, en abrégé le H.U.B, a été officiellement constitué devant notaire.

Avec, à terme, un ensemble de 1.420 lits agréés, 840 médecins et 4.000 membres du personnel non médical, le H.U.B entend s’appuyer sur l’excellence et la complémentarité des trois hôpitaux qui le composent. Il offrira également aux médecins et à l’ensemble des membres du personnel un cadre de travail épanouissant et attractif, avec des possibilités de formation et d’évolution professionnelle, tout en garantissant la pérennité, et donc la viabilité financière, de l’ensemble.

Dans la foulée de la constitution de l’Hôpital Universitaire de Bruxelles, son Conseil d’administration a été désigné. Il sera composé des autorités de la Ville de Bruxelles et de l’ULB, de représentants d’Érasme, de Bordet et de l’HUDERF, de 2 administrateurs indépendants de très haut niveau, le tout sous la présidence de Didier Viviers.

Un comité de direction et un comité médical commun seront constitués d’ici la fin du mois de novembre.
Si l’ambition que nous nourrissons pour le H.U.B est particulièrement élevée, nous sommes aussi intimement convaincus de l’importance et de l’absolue nécessité d’intégrer l’ensemble du personnel de chaque hôpital dans ce processus, souligne Philippe Close, Bourgmestre de la Ville de Bruxelles. Le regroupement au sein de l’Hôpital Universitaire de Bruxelles se fera donc dans le respect intégral des droits des personnels. Une fois les organes de gestion installés, le personnel de chaque hôpital aura la primeur des détails du projet à travers des réunions d’information approfondies qui se tiendront sur les différents sites et au cours desquelles il sera entrepris de répondre à l’ensemble de leurs questions.
Pour Annemie Schaus, Rectrice de l’Université libre de Bruxelles, c’est un cap important qui vient d’être franchi dans l’histoire de chacune de ces trois institutions mais aussi pour notre pays. En œuvrant à la création d’une nouvelle référence en matière de soins publics, nous dessinons les contours d’un modèle hospitalier qui consacre l’excellence et l’accessibilité des soins que, chaque jour, ces hôpitaux prodiguent.