1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. @Presse
  4. Communiqués de presse
  5. Institution

L’ULB et la VUB mettent en place leurs Plans Diversité avec le soutien d’Actiris

Publié le 8 janvier 2020 Mis à jour le 8 janvier 2020

Une première dans l’enseignement supérieur à Bruxelles!

Ce 8 janvier, l’ULB ainsi que la VUB ont présenté officiellement leurs Plans Diversité en présence du ministre de l’Emploi Bernard Clerfayt et de Cathy Van Remoortere de la direction Marché de l’Emploi et Inclusion d’Actiris. Il s’agit des premiers Plans Diversité mis en place, avec le soutien d’Actiris, dans l’enseignement supérieur bruxellois.

"Des plans diversité élaborés avec Actiris dans l’enseignement supérieur : c’est une première ! C’est donc un pas important qui est fait aujourd’hui pour une société plus inclusive. Rappelons que l’ULB est le 2e plus gros employeur bruxellois et que les deux universités sont un exemple pour près de 50.000 jeunes. Actiris est fière de pouvoir apporter son expertise pour accompagner et conseiller l’ULB et la VUB. Nos consultants diversité les aident à mettre en place une politique de recrutement et de gestion du personnel inclusive mais aussi à optimiser leur communication. Au total, depuis 2009, 215 plans diversité ont vu le jour. Ils concernent plus de 92.600 travailleurs. Il faut faire encore mieux. Actiris veut être la référence pour les employeurs qui misent sur la diversité. L’ULB et la VUB montrent l’exemple aujourd’hui", souligne Cathy Van Remoortere, de la direction Marché de l’emploi et Inclusion d’Actiris.
 

Objectifs du Plan Diversité de l'ULB

L’Université libre de Bruxelles est une université ancrée dans son environnement bruxellois, qui se caractérise par sa grande diversité démographique. Elle est aussi une université engagée dans les valeurs telles que l’égalité des chances, la tolérance et l’ouverture, le multiculturalisme. En tant que deuxième plus gros employeur de Bruxelles, l’ULB souhaite montrer l’exemple en sensibilisant l’ensemble de la communauté universitaire à l’importance de la défense de la diversité en entreprise.

Au travers de ce plan, l’ULB, accompagnée par Actiris, entend développer une véritable politique de genre et de diversité auprès de l’ensemble du personnel de l’ULB (en ce compris les étudiants jobistes de l’ULB) et dès lors identifier les manques et initier de nouveaux projets, consolider les actions qui existent déjà mais aussi se conformer et aller au-delà du cadre légal.
 

État des lieux et mesures concrètes

Concrètement, une structure porteuse de ce plan au sein de l’Université a été constituée, reflétant la diversité de statuts du personnel de l’Université. Elle a réalisé un état des lieux des mesures et politiques en faveur de la diversité des personnels existantes, des points forts et des points d’attention et a proposé une série d'actions réalisables dans les 2 ans.

Cet état des lieux a mis en avant des progrès importants déjà été réalisés ces dernières années par l’ULB dans le domaine de l’égalité de genre. L'Université fait même figure de pionnière dans certains domaines avec l’adoption par exemple de la mesure « Cascade » destinée à lutter contre l’érosion de la proportion de femmes à mesure que l’on progresse dans les étapes de la carrière académique, la mixité des commissions de sélection, etc. Mais des inégalités persistent entre femmes et hommes et doivent être combattues. Si des mesures favorisant la diversité sur les questions de handicap et d’âge existent, elles sont actuellement encore trop dispersées. Enfin, la diversité d’origines présente parmi les étudiant·es ne se retrouve pas à tous les niveaux parmi les membres du personnel.

La diversité est un combat permanent. Le défi de l’Université est de garantir que les progrès réalisés en matière de diversités, tout au long des projets mis en place, perdurent.
Sur fonds propres et avec le soutien financier d’Actiris, l’ULB a donc décidé d’engager une personne chargée de coordonner la mise en place du plan diversités et de se concentrer sur un programme de 25 actions, certaines existant déjà et étant à consolider, d’autres étant encore à créer. Un rapport accompagné d’un plan de consolidation sera remis fin 2021.
Plus d'information dans le Dossier presse