Publié le 12 avril 2019 Mis à jour le 16 mai 2019

Réponses scientifiques, appropriations et contestations artistiques face au handicap

L’Université libre de Bruxelles présente, en collaboration avec les centres de recherche de l’ULB, « The Art of Différence II », une exposition scientifique, historique et artistique consacrée au handicap.

Exosquelettes, lunettes pour aveugles, prothèses bioniques … les recherches sur le handicap sensoriel, moteur et mental ont donné lieu à de nombreuses inventions issues des nouvelles technologies. Ces innovations ont incontestablement amélioré la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de leurs aidants. Mais elles ont aussi ouvert de nouveaux débats de société et des formes de contestation sur l’homme augmenté et le transhumanisme. Ces débats font aussi l’objet de réflexions et de critiques de la part des artistes.

L’exposition se déclinera en quatre thèmes : percevoir, éprouver, contester et imaginer.

Grace aux études récentes sur le cerveau nous avons une meilleure connaissance de la genèse des sens, du mouvement, ainsi qu’une meilleure compréhension de la perte des sens et de la mobilité. Ces connaissances approfondies et la technologie qui en découle permettent d’accéder à une nouvelle autonomie.

Le parti pris consiste à montrer un grand nombre d’objets historiques tout en laissant la part belle aux dispositifs numériques, aux arts visuels, à l’art brut, aux courts métrages, et aux objets conçus grâce aux dernières technologies.

The Art of Difference s’adresse à un large public des étudiants sont formés pour accueillir et guider les visiteurs (groupes scolaires, ASBL, visites spécifiques pour malvoyants, malentendants et tout public).

Percevoir, éprouver, contester et imaginer

Percevoir

Le premier thème de l’exposition sera consacré aux cinq sens et à la recherche sur les perceptions. Des installations conçues par des chercheurs et des artistes feront écho à ce que peut signifier voir, entendre, sentir, goûter et toucher lorsque l’on est en situation de handicap sensoriel.

Dessins de Santiago Ramon y Cajal
Dessins de Santiago Ramon y Cajal

Photographe aveugle Evgen Bavcar
Photographe aveugle Evgen Bavcar

Les personnes en situation de handicap sont aussi des acteurs sociaux qui s’approprient leurs particularités par la créativité et par l’art. Nombre d’entre eux acceptent leur différence et sont fiers de ce qu’ils sont. L’art permet ainsi un renversement du « tout-technologique » : l’exposition montrera, à travers les créations artistiques, comment on trouve les ressources en soi, malgré le handicap, pour être un individu qui s’exprime librement.

Éprouver

L'homme en mouvement

Le second thème sera consacré à la recherche et aux innovations sur le handicap moteur, en collaboration avec les hôpitaux universitaires de l’ULB et l’Ecole polytechnique de l’ULB. Il rappellera quelques étapes historiques de l’évolution des prothèses.

Eadweard Muybridge
Photo Eadweard Muybridge

Prothèse
Prothèse disponible en open source E-Nable the futur

Il montrera comment des personnes souffrant de ces handicaps peuvent aujourd’hui retrouver une certaine autonomie grâce à des exosquelettes ou des neurotransmetteurs.

Contester

Les dangers de la robotisation de l’homme ; les artistes contestent.

Ces technologies suscitent des critiques. Des artistes travaillent sur l’appropriation de ces innovations, par exemple, en les détournant. Nous montrerons comment on intègre ces objets, comment on les critique et parfois même comment on s’en passe.

The Alternative limb Project
The Alternative limb Project

Beb Deum
Beb Deum

Imaginer

Le quatrième thème invitera les visiteurs à découvrir la force d’expression de l’art brut et ses mondes imaginaires et hors normes. Il interrogera d’une autre manière les frontières floues de la normalité.

Ce thème est conçu en collaboration avec le musée du Dr Guislain à Gand, le musée Art et Marges à Bruxelles et le Trink hall de Liège.

Pascale Vinke
Pascale Vinke

Roger Ballen
Roger Ballen

Comité d'organisation
  • Nathalie Levy, Commissariat de l’exposition - ULB
  • Bernard Dan, Commissariat scientifique - ULB
  • Ahmed Medhoune, Commissariat général - ULB
  • Andrea Rea, Commissariat général – ULB
  • Laurent Licata, vice-recteur en charge de la politique de diversité et de genre- ULB
Comité scientifique
  • Alain Levêque, Ecole de santé publique, ULB
  • Hugues Bersini, Ecole polytechnique de Bruxelles, ULB
  • Axel Cleeremans, Centre de recherche Cognition et Neurosciences, ULB
  • Olivier Debeir, Ecole polytechnique de Bruxelles, ULB
  • Alain Delchambre, Ecole polytechnique de Bruxelles, ULB
  • Bernardo Innocenti, Ecole polytechnique de Bruxelles, ULB
  • Dirk Lefeber, Faculty of Applied Sciences, VUB
  • Jacqueline Leybaert, Faculté des Sciences psychologiques et de l’éducation, ULB
  • Jean Noel Missa, Faculté de philosophie et sciences sociales
  • Antoine Nonclercq, Ecole polytechnique de Bruxelles, ULB
  • Serge Van Sint Jan, Hôpital Erasme
  • Gilbert Hottois, Faculté de philosophie et sciences sociales
  • Carl Havelange, Département des sciences historiques, ULg

Découvrez le catalogue en ligne de l'exposition The Art of Difference (2018).

Visiter l'exposition

Des visites de l'exposition seront proposées au public:
  • Les 14, 21 et 31 mai à 13h (durée 40 minutes). Sur réservation, des étudiants guides accompagneront les visiteurs (groupes scolaires, ASBL, visites spécifiques pour malvoyants et malentendants, tout public).
  • Le 7 mai et le 7 juin: visite thématique par Nathalie Levy axée sur les créations artistiques (durée 40 minutes).
  • Le 4 juin à 10h : visite thématique par Bernard Dan autour du thème neuroscience.
Visites gratuites sous réserve d’inscription via culture@ulb.be.
Date(s)
du 25 avril 2019 au 22 juin 2019

Lu-Ma : 12-14h,
Me au Ven de 12h à 18h,
Sam 14h à 18h.

Lieu(x)
Campus du Solbosch

Espace Allende, ULB Campus Solbosch,
Avenue Paul Héger 22-24, 1050 Bruxelles

Plan d'accès