Publié le 19 août 2020 Mis à jour le 24 août 2020

A la veille d’une rentrée hors norme, cette journée d’(in)formation réservée aux journalistes vise à faire le point sur les récentes avancées scientifiques dans le monde et décryptent quelques questions-clefs à l’étude en particulier à l’ULB.

Elle est réservée aux journalistes invités à s’inscrire à la journée entière (ou demi-journée).

Chaque séance sera suivie d’un échange de questions-réponses.

Si vous souhaitez des interviews individuelles, merci de le préciser lors de votre inscription par email à com.recherche@ulb.ac.be

Programme : 

8h30-8h45 : ACCUEIL

9h,

Virus SARS-CoV-2 : que savons-nous sur le virus, ses mutations, sa survie et sa propagation?

Virus SARS-CoV-2 : que savons-nous sur le virus, ses mutations, sa survie et sa propagation ?

Le SARS-CoV-2 mute. Comme tout virus. Quelle est la biologie actuelle de ce coronavirus ? Est-il plus virulent, plus contagieux qu’il y a quelques mois ? Peut-il muter au point de rendre toute perspective de vaccin irréaliste ?

Le virus survit quelques heures sur des surfaces multiples. Comment l’éliminer ? A l’ULB, des chimistes et des virologues tentent d’identifier la meilleure source pour inactiver le virus sur des surfaces complexes tels que des instruments chirurgicaux, des filtres ou des textiles, inaccessibles aux détergents classique. Ils explorent la piste des plasmas froids.

Le virus se propage-t-il dans les airs ?  Le Dr. Pierre Smeesters, pédiatre à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, étudie en collaboration avec des laboratoires de microbiologie de l’ULB, la propagation du virus dans l’air de la chambre de patients infectés.

Avec,

Anne Op de Beeck, virologue, enseignante chercheuse en Faculté de Médecine ULB

Eric Muraille, biologiste et immunologiste, chercheur FNRS à l’ULB
 

10h,

Covid-19 : comment traiter les patients aujourd’hui ? Et demain ?

Une des caractéristiques du Covid-19 est sa variabilité : certains malades développent peu ou pas de symptômes alors que d’autres devront être hospitalisés en soins intensifs et parfois mourront. La course thérapeutique est en cours : alors que l’inefficacité de l’hydroxychloroquine ou de l'association de lopinavir et de ritonavir a été démontrée ; l’antiviral remdésivir reste en lice ; et des essais cliniques sont en cours sur d’autres molécules, d’autres « cocktails » d’anticorps… Grâce à l’étude RECOVERY et la démonstration du bénéfice de la déxaméthasone, la piste anti-inflammatoire semble la plus prometteuse pour les patients hospitalisés. Comment traite-t-on aujourd’hui les patients ? Quelles sont les perspectives d’un traitement novateur efficace ?

A l’ULB, des chercheurs tentent de définir les paramètres immunologiques et moléculaires qui conditionnent la sévérité de la maladie ; avec un objectif : identifier des marqueurs prédictifs pour orienter le traitement et définir de nouvelles thérapies ciblant le système immunitaire.

Avec,

Nicolas Dauby, spécialiste des maladies infectieuses CHU Saint-Pierre, spécialiste post-doctorant FNRS à l’Institut d’Immunologie médicale, ULB

11h00,

Covid-19 : comment fonctionne notre immunité ?

L’immunité croisée aurait protégé certains d’autres nous ; l’immunité collective est encore bien éloignée ; l’espoir d’une immunité par vaccination se profile... Face au Covid-19, l’enjeu est aussi immunitaire.

Les études se multiplient : certains d’entre nous auraient développé une immunité contre le coronavirus SARS-CoV-2 ; sa qualité, sa durée questionnent…

A l’ULB aussi, on cherche des réponses : grâce à une plate-forme d’analyse approfondie des anticorps induits par le SARS-CoV-2, des chercheurs tentent d’identifier les anticorps protecteurs qui contrôlent le virus et les éventuels anticorps facilitateurs qui aggraveraient la maladie ; et de déterminer la durée et la qualité de l’immunité induite par l’infection.

Avec,

Nicolas Dauby, spécialiste des maladies infectieuses CHU Saint-Pierre, spécialiste post-doctorant FNRS à l’Institut d’Immunologie médicale, ULB

Arnaud Marchant, immunologiste, enseignant chercheur FNRS en Faculté de Médecine ULB

12h00 – 13h00 : PAUSE DEJEUNER (participants journée)

12h30-12h45 : Accueil (participants demi-journée)

13h00,

Épidémiologie : que sait-on de l’histoire et de la dynamique de dispersion du virus ?

Grâce à l’analyse du génome du virus, nous pouvons reconstruire son arbre phylogénétique : pointer son ou plutôt ses arrivées chez nous ; cartographier sa dispersion en Belgique depuis mars… Que nous disent ces analyses phylogénétiques ? Que nous disent aussi les chiffres et modélisations quant à l’évolution géographique, temporelle de l’épidémie ? Quelle est la dynamique de dispersion du virus SARS-CoV-2 et à quoi peut-on s’attendre ?

Avec,

Marius Gilbert, épidémiologiste spatial, chercheur FNRS, directeur du Laboratoire d’épidémiologie spatiale SPell - Faculté des Sciences et Ecole de Bioingénieurs ULB

Simon Dellicour, épidémiologiste moléculaire, chercheur FNRS à l’ULB

14h30,

Transmission : inégaux face au virus ? Focus sur les populations précaires, les résidents en maison de repos et les enfants à l’école

Plus de 60.000 cas recensés en Belgique, près de 10.000 décès…. Au-delà de ces chiffres, qui sont les victimes du Covid-19 ? Et comment ont-elles été exposées ?

On sait les personnes âgées plus fragiles ; on connait certains métiers plus à risque ; on imagine des conditions de vie plus exposées… Mais que disent réellement les chiffres ? Et comment répondre à une transmission plus forte dans certains milieux ? Des chercheurs de l’ULB se penchent sur deux populations plus vulnérables : les populations plus précarisées et les résidents de maisons de repos.

Et à la veille de la rentrée des classes, que sait-on sur les enfants ? Sont-ils, comme pour la grippe par exemple, des « superpropagateurs » ? Ou au contraire sont-ils peu malades et peu contagieux ? Quels sont les risques de la rentrée des classes en septembre ?

Chercheurs et cliniciens apportent un éclairage sur le rôle joué par ces différents groupes dans la dynamique de l'épidémie.

Avec,

Yves Coppieters, médecin épidémiologiste, enseignant chercheur à l’Ecole de Santé publique ULB

Les populations précaires à l'épreuve de la COVID-19

Avec,

Andrea Rea, sociologue, enseignant chercheur à la Faculté de Philosophie et Sciences sociales ULB

Judith Racapé, épidémiologiste, enseignante chercheuse à l’Ecole de Santé publique ULB

Les personnes âgées touchées en maisons de repos

Avec,

Yves Coppieters, médecin épidémiologiste, enseignant chercheur à l’Ecole de Santé publique ULB

Jean-Michel Decroly, géographe et démographe, enseignant chercheur à l’IGEAT-Faculté des Sciences ULB

Olivier Hardy, chercheur en Faculté des Sciences ULB

Les enfants, moteurs de la transmission ?

Avec,

Pierre Smeesters, chef du service pédiatrie à l’Hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola HUDERF, chercheur en Faculté de Médecine ULB

Mot de conclusion : Les défis majeurs de cet automne

Avec,

Marius Gilbert, épidémiologiste spatial

Fin : 17h

En pratique :

L’inscription est obligatoire par email auprès de com.recherche@ulb.ac.be pour le 25 août au plus tard, afin de nous permettre d’organiser la séance dans le respect des normes sanitaires.

Sur place,

Rencontre d’(in)formation de 9h à 12h, et de 13h à 17h.

Amphithéâtre Lafontaine, rez-de-chaussée du Bâtiment K, Campus du Solbosch.

Sur place, l’accueil est prévu entre 8h30 et 8h45, et entre 12h30 et 12h45.

Un « lunch package » est prévu à midi pour chaque participant inscrit.

Une distanciation entre les sièges occupés, le port du masque obligatoire, la désinfection des mains et un sens de circulation dans l’auditoire seront à respecter.

Nous vous remercions pour votre bonne collaboration.

Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be