1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. @Presse
  4. Experts presse

10 février : journée internationale de l'épilepsie

Publié le 3 février 2020 Mis à jour le 3 février 2020

"Pour le moment, les médicaments freinent les crises, mais aucun traitement ne s’attaque aux causes" dans le cadre de cette journée de sensibilisation, Chantal Depondt explique les avancées de la recherche en génétique. En effet, les épilepsies restent des maladies dont les causes sont méconnues. Retrouvez nos experts.

Chantal Depondt

Les épilepsies sont des maladies très hétérogènes, dont les causes peuvent être génétiques, mais parfois aussi liées à des traumatismes.


Chantal Depondt : "Les progrès de la recherche en génétique, notamment dans la rapidité du séquençage, ont permis de découvrir de nouveaux gènes, potentiellement responsables de certaines épilepsies. Ces découvertes pourraient permettre de mieux en comprendre les causes et d’y apporter des traitements. Pour le moment, les médicaments freinent les crises (cela fonctionne chez un patient sur trois), mais aucun traitement ne s’attaque aux causes."
 
Chantal Depondt, Service de Neurologie, Faculté de Médecine
E-mail : chantal.depondt@ulb.ac.be
 
Approche médicale de l’épilepsie
Nicolas Gaspard, Service de Neurologie, Faculté de Médecine
E-mail : nicolas.gaspard@erasme.ulb.ac.be
Traitements pharmaceutiques
Pierre Van Antwerpen, Faculté de Pharmacie
Tel : 02 650 52 63 E-mail : pierre.van.antwerpen@ulb.be
Assurance maladie
Alain De Wever, Centre de recherche d'Économie de la Santé, Gestion des Institutions de Soins et Sciences infirmières (CREGISI-DESULB), École de Santé publique
E-mail : alain.dewever@ulb.ac.be
Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be