1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. @Presse
  4. Experts presse

Coupe d'Afrique des Nations de football 2019

Publié le 3 juin 2019 Mis à jour le 11 juin 2019

La Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) se déroule du 21 juin au 19 juillet en Égypte. En 2011, les supporters ultras égyptiens étaient des acteurs importants de la révolution. Aujourd’hui, leur comportement durant la CAN constitue une zone d’ombre pour le pouvoir. Explications avec Suzan Gibril (CEVIPOL) :


" Durant la révolution, les ultras étaient les gardes du corps des manifestants"

Suzan Gibril: " Sans porter de couleur politique spécifique, les "ultras" contestaient l’autorité et affrontaient la police. Les émeutes du stade de Port-Saïd en 2012, qui ont fait 74 morts, ont été un événement clé. Les supporters ont accusé le gouvernement d’avoir engagé des miliciens pour jouer les fauteurs de troubles.

En 2014, avec le retour du maréchal al-Sissi au pouvoir,  les autorités ont condamné les ultras. Aujourd’hui, ils sont considérés comme des terroristes et n’ont plus accès aux stades. Cependant, la visibilité internationale qu'offre la CAN serait le contexte parfait pour les mouvements ultras de contester l'autorité du gouvernement." 

Contact:  sgibril@ulb.ac.be Tel : 02 650 67 33

Plus d'experts sur la CAN:

Sport et politique

Jean-Michel De Waele (Cevipol, Faculté de Philosophie et Sciences sociales)
Tel: 02 650 44 81 E-mail : jmdewael@ulb.ac.be

Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be