Publié le 2 octobre 2019 Mis à jour le 2 octobre 2019

L'année académique 2019-2020 démarre sur les chapeaux de roue pour l'Université Libre de Bruxelles. L'ULB enregistre une hausse des inscriptions à laquelle elle ne s'attendait pas, en tous cas de pas de cette ampleur : 3000 étudiant.e.s en plus par rapport à l'année précédente.

"De mémoire de recteur, on n’avait jamais vu cela : "Ça nous a surpris. On s’attendait à une hausse, on s’y était préparé mais pas de cette ampleur" avoue Yvon Englert, le recteur de l’U.L.B. Pour cette rentrée 2019, l’Université Libre de Bruxelles enregistre une augmentation des inscriptions en première année de bac et de master de près de 4000 étudiants, soit entre 10 et 15% de plus que l’an dernier. Et encore, pour l’instant, la période des inscriptions n’est pas encore terminée." explique la RTBF dans un de ses articles. 

"Et cela n’est pas sans poser quelques problèmes de logistique. Aujourd’hui, les équipes de l’U.L.B. planchent sur des solutions pour accueillir tous ces étudiants supplémentaires. "Depuis mi-août, on a repris le travail pour augmenter notre capacité en termes de locaux et d’encadrement des étudiants. Car notre premier souci est de maintenir la qualité du cadre et de l’environnement dans lequel les étudiants sont accueillis", ajoute le recteur." dans le même article de la RTBF. 

"L'inscription massive de nouveaux étudiants constitue une bonne nouvelle si elle traduit un plus large accès des jeunes adultes à l'enseignement supérieur et donc une démocratisation des études. Pour l'ULB, elle représente une marque de confiance de la part des inscrits et lui permet d'augmenter sa part du marché de l'enseignement supérieur dans un contexte de concurrence entre établissements. " explique lé média public francophone dans un autre article.