1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Institution et Engagements

Veillée pour les 50 ans du Dr Djalali, emprisonné en Iran

Publié le 14 janvier 2022 Mis à jour le 14 janvier 2022

Cinquante bougies ont été symboliquement allumées le 13 janvier 2021 pour les 50 ans du Docteur A. Djalali, enfermé injustement en Iran depuis 5 ans et 8 mois. Une trentaine de personnes se sont rassemblées sur le campus du Solbosch pour témoigner leur soutien. La rectrice Annemie Schaus était également présente.

Veillée pour Ahmadreza Djalali
Ahmadreza Djalali, professeur à la VUB, est enfermé dans une prison iranienne depuis le 27 avril 2016 où il est victime de maltraitance physique et psychologique, dans la crainte que la sentence puisse être exécutée: la peine de mort. Depuis près de 6 ans, sa famille vit dans la peur et s'inquiète désormais pour son état de santé.

Il fêtait le 13 janvier 2021 son 50e anniversaire, seul dans sa cellule. Conjointement avec la VUB et l'ULB, l'ONG Amnesty International a pris l'initiative d'organiser symboliquement une veillée et d'allumer 50 bougies sur la pelouse du bâtiment Janson - qui se situe justement en face de l'ambassade iranienne. Notre rectrice Annemie Schaus était naturellement présente pour marquer son soutien. "C'est un enseignant de la VUB, notre université soeur".

Le professeur Ahmadreza Djalili est né en Iran où il a étudié la médecine. Il a ensuite terminé sa formation en Suède. Il dispensait depuis 2012 un cours en master à la VUB, mais tout s'est soudainement arrêté lors de son dernier voyage dans son pays natal en avril 2016, où il avait été invité pour son expertise en médecine de catastrophe. L'organisation Amnesty International continuera à se battre pour sa libération et fera pression jusqu'à obtenir gain de cause.

Veillée A Djalali